S’abonner à la newsletter
  • 23 oct
  • COMEP du 1er octobre 2019 : les décideurs publics se mobilisent pour une fonction publique plus inclusive

Le deuxième comité des employeurs publics de la mission Handi-Pacte de cette année s’est tenu le 1er octobre dernier à l’hôtel le Récif en présence Constance RIVIERE, secrétaire générale du Défenseur des droits et d’Isabelle REBATTU, sous-préfète chargée de mission cohésion sociale et jeunesse. Près de quatre-vingt-dix participants, décideurs des trois fonctions publiques, partenaires et membres du Comité Local du FIPHFP, étaient présents à ce rendez-vous.

Dans son discours introductif, madame la sous-préfète, tout en saluant le dynamisme local en faveur de la prise en compte du handicap dans les organisations de travail, a fait un point d’étape sur l’évolution de l’emploi dans la fonction publique sur le territoire et les défis qui restent à relever pour que le handicap soit totalement intégré aux politiques des ressources humaines au sein des organisations publiques.

La secrétaire générale du Défenseur des droit a ensuite présenté les différentes missions du Défenseur des droits et ses domaines de compétences. Elle est également intervenue sur les discriminations liées au handicap dans le domaine de l’emploi, en donnant des exemples concrets de situations sur lesquelles le Défenseur a pu être sollicité.  Les échanges qui s’en sont suivis avec la salle ont été particulièrement riches, avec de nombreuses sollicitations des participants.

Un point sur les actions de la mission Handi-Pacte a ensuite été fait, suivi de la présentation de quelques chiffres clés issus de l’observatoire permettant de faire un focus sur l’évolution de l’emploi des personnes en situation de handicap dans la fonction publique réunionnaise.

La table ronde réunissant le directeur du CHU, l’élue à la mairie de La Possession, déléguée à l’accessibilité et à la santé, le président de la CINOR, le directeur de la DEAL, l’élue à la Mairie du Port, déléguée en charge des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, l’adjointe à la Mairie de Saint-Pierre et vice-présidente du CCAS de Saint-Pierre a permis de dresser un état des lieux des actions menées en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap dans leurs collectivités. Les différentes interventions ont mis en lumière les enjeux et les leviers de la mise en place d'une politique handicap au sein des organisations.

Ce Comité des Employeurs Publics a également été l’occasion d’officialiser la signature du renouvellement de la convention FIPHFP/ CDG relative à la mise en place d'actions en faveur de l'emploi de personnes en situation de handicap.

 

Les participants ont, tout au long de cette matinée, fait passer leurs messages sur le handicap via un photomaton mis à leur disposition.



Malgré l’absence de M. Jacques Toubon, Défenseur des droits, initialement prévu sur cette matinée, les décideurs publics sont restés mobilisés et ont ainsi montré leur engagement sur cette thématique.

La forte mobilisation souligne une réelle volonté de mettre en place des politiques handicap ambitieuses au sein de leur organisation.

Revenir à la liste